SOWATERSOWATER

Le nettoyage des vitres à l'eau pure

Le nettoyage des vitres à l’eau pure constitue une vraie révolution dans la vision même du nettoyage des vitres.

Le nettoyage traditionnel des vitres se fait avec un mouilleur, une raclette et une microfibre pour essuyer les encadrements, éventuellement un grattoir. Nul ne peut être meilleur qu’un laveur de vitres expérimenté qui va travailler à 30 cm de sa vitre.

Le nettoyage des vitres à l’eau pure ne prend tout son sens qu’à partir d’un site où les vitres à nettoyer seront entre 4/6m de hauteur et jusqu’à  12m / 15m. L’essentiel du marché se situe entre 4m et 15m. Certes, il existe des perches de 25m mais il n’est pas possible de travailler très longtemps à ces hauteurs car les perches sont lourdes et leur section supérieure à 55mm. Les bras tétanisent rapidement et les tendinites vous guettent. Elles ne sont utilisées que pour de très petites surfaces afin d’éviter la nacelle pour quelques m². Il faut,également, faire attention à la posture des cervicales à ces hauteurs. Vous trouverez chez Eaupac le « neck protect » qui est une sorte de harnais qui vient vous soutenir et soulager la nuque.

Le nettoyage des vitres à l’eau pure prend tout son sens pour nettoyer des vitres en hauteur, car l’utilisation de perches télescopiques à passage d’eau vous évitera la location de la nacelle ou le montage d’un échafaudage. Elles vous permettront de travailler les deux pieds au sol en toute sécurité.

Le nettoyage des vitres à l’eau pure prend tout son sens pour nettoyer des vitres en hauteur, car l’eau pure sèche sans laisser de traces, vous évitant, ainsi, l’opération de la raclette. C’est donc un gain de temps considérable.

Le nettoyage des vitres à l’eau pure ne nécessite pas la présence de deux opérateurs sur site contrairement au travail avec nacelle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vidéo vitres Montpellier

 

En pratique

En pratique, soit vous arrivez avec des systèmes autonomes qui vous permettent de travailler librement, soit vous demandez à votre client de l’eau du réseau et dans certains cas, de l’électricité également. Vous connectez votre perche à passage d’eau télescopique équipée d’une brosse à passage d’eau que vous déployez à la hauteur désirée. Vous travaillez de haut en bas, bien sûr. Vous commencez par les encadrements qu’il vous faut faire méticuleusement et plusieurs fois (idéalement 3 fois si c’est la première fois qu’ils sont faits à l’eau pure). Vous faites toute une rangée de cadres afin que les premiers cadres aient le temps de sécher. Puis, vous frottez la vitre méticuleusement, elle aussi, sans toucher le cadre mais vous évitez de faire des manques. Puis, vous reculez votre brosse à une distance de 20 cm environ de la vitre et vous balayez celle-ci à distance en faisant un Z, afin de pulvériser de l’eau pure qui servira de rinçage de votre travail que vous venez d’exécuter. Cette opération de rinçage est indispensable. Enfin, vous laissez sécher et passez sur la vitre suivante. Sur des gros chantiers, lorsque vous êtes à deux laveurs de vitres, vous aurez avantage à travailler à deux hauteurs différentes en décalé. Cela vous permettra d’échanger les rôles et donc de changer de postures et de limiter la pénibilité du travail. Pour reposer votre nuque vous pouvez utiliser des « protections de cou » qui sont des renforts qui se mettent autour de la nuque et dont la forme a été étudiée pour soulager les efforts des cervicales (Neck Protect dont nous avons parlé précédemment). En moyenne, il vous faudra compter 0.6L à 1L d’eau pure par m² nettoyé. Sur une surface déployée, type mur rideau, un laveur de vitres assurera un rendement moyen de 80 m²/h, tous les jours de la semaine.

 

Les résultats

Les résultats, les premières fois, du nettoyage des vitres à l’eau pure ne sont pas toujours parfaits pour plusieurs raisons et ce, sans considération de la faute humaine :

  • Les vitres étaient trop encrassées et nécessitaient une vraie remise en état.
  • Quand vous laissez sécher, les gouttes d’eau pure continuent d’être actives et délogent des impuretés des microfissures invisibles à l’œil nu. Ces impuretés font de tous petits points blancs dans certains cas.
  • Certains verres sont plus poreux que d’autres. Il faut le voir au microscope pour s’en rendre compte. L’effet décrit précédemment a des conséquences plus ou moins visibles et importantes.
  • Depuis des mois et des mois, des saletés se sont accumulées sous les joints. Il suffit d’une rafale de vent pour qu’une dernière goutte sorte du joint avec la saleté qui va avec.

Il ne faut surtout pas vous décourager. Les fois d’après, ces phénomènes s’estomperont et finiront par disparaître. Certains professionnels utilisent des raclettes Ninja de 75cm et plus avec un adaptateur pour la perche, de façon à racler l’essentiel des gouttes d’eau pure qui continuent leur travail de récurage à l’intérieur des microsillons de la porosité de la vitre.

 
 
 

Un changement des comportements est nécessaire. La nouvelle méthode de nettoyage des vitres à l’eau pure s’impose.

Vous devez comprendre qu’en adoptant le nettoyage des vitres à l’eau pure, l’investissement que vous êtes en train de faire, va révolutionner votre vision même du nettoyage des vitres et, par conséquent, va modifier vos méthodes de travail.

Au fil des lavages, les vitres seront parfaites et éclatantes, car une vitre nettoyée à l’eau pure présente un reflet éclatant supérieur à celui que vous avez l’habitude de constater. Les encadrements seront propres. Votre rendement sera bien supérieur. Vous serez efficace 100% et compétitifs. Vos clients rentreront plus facilement dans un cycle de fréquences d’interventions rapprochées. Le terme d’entretien prendra, à son tour, tout son sens. Nous finirons par atteindre un niveau de propreté que nos amis anglo-saxons ont déjà atteint depuis une dizaine d’année. Car chez eux, la méthode de nettoyage des vitres la plus pratiquée est le nettoyage des vitres à l’eau pure. Ce qui doit nous interroger car ils sont plus soumis aux intempéries que nous.

Nous nous devons, dans tous les cas, d’aller vers plus de sécurité et plus d’écologie. Si, au passage, nous y gagnons des vitres plus propres, acceptons cette révolution avec enthousiasme. Sachant que vous trouverez toujours quelques laveurs de vitres à l’ancienne chevronnés réfractaires, il s’agit de questions de bon sens, de sécurité du travail et de respect de l’environnement.

 

Demande de démonstration